Bien vivre sa maison dans le temps

Tags : Choisir son plan Par Quel Constructeur Choisir Publié le 05/02/2020 à 9:00, mis à jour le 23/04/2020 à 10:51

Vous souhaitez faire construire votre maison et rêvez d’y voir naître et grandir vos enfants, de pouvoir y passer une retraite sereine. Pour cela, il faut anticiper les différents changements qui arriveront tout au long de votre vie : naissances, enfants qui grandissent et quittent ensuite le foyer, retraite, dépendance…

Bien penser le plan de sa maison pour la rendre évolutive en fonction de vos modes de vie vous permettra d’y passer de longues et confortables années. Quel Constructeur Choisir vous donne des pistes pour bien vivre sa maison dans le temps.

 

Bien penser sa maison au départ

Avant de vous lancer dans la construction de votre maison, vous devez prendre en compte les différents types de confort que l’on retrouve dans une maison :

  • Une bonne qualité d’air  intérieur,
  • Un bon apport de lumière naturelle,
  • Une circulation fluide entre les pièces et avec l’extérieur,
  • Un confort thermique agréable tout au long de l’année,
  • Un confort acoustique  optimisé pour votre bien-être,
  • Un confort visuel bien étudié qui se fera notamment par le choix d’appareillages électriques contrastés et une bonne répartition de la luminosité intérieure.

Pensez à ces différents conforts dès l’élaboration des plans de votre future maison. Ils vous permettront de choisir un plan de maison dont l’agencement et la répartition des pièces correspondent à votre mode de vie.

 

Faire construire une maison à étage, est-ce fait pour vous ? Découvrez les recommandations de Quel Constructeur Choisir.

 

Les petits détails qui font les grandes différences

On n’y pense pas forcément mais les petits détails que nous vous listons ci-dessous peuvent faire une grande différence dans votre maison neuve. Taille des couloirs, domotique, cloisons renforcées… Quel Constructeur Choisir met l’accent sur 7 détails qui feront une grande différence dans la façon de vivre votre maison dans le temps.

  1. Facilitez les transitions avec l’extérieur en préférant des menuiseries à seuil encastré notamment pour les baies vitrées. Les baies vitrées à seuil encastré sont à la fois design et utiles puisqu’elles facilitent le passage en fauteuil roulant vers la terrasse mais sont aussi moins dangereuses pour les plus petits qui apprennent à marcher.
  2. Ne négligez pas la taille des couloirs ou des dégagements pour pouvoir y circuler facilement en cas de futur handicap. De plus, des couloirs trop étroits et des dégagements étriqués rendront difficile l’emménagement dans votre nouvelle maison. Il serait fâcheux d’abîmer vos murs si vite en voulant déplacer vos meubles d’une pièce à l’autre.
  3. Toujours dans les couloirs, pensez aux leds à détection de mouvement. A positionner dans les plinthes, elles rassureront les enfants la nuit et faciliteront les déplacements des membres de la famille ayant une moins bonne vision.
  4. Anticipez de futurs aménagements dans votre maison et optez dès le départ pour des cloisons renforcées dans certaines pièces pour y accrocher des rampes qui faciliteront le déplacement des personnes âgées notamment.
  5. Dans la salle de bains, installez un banc maçonné dans la douche. Il est aussi confortable que les blancs rétractables mais tellement plus déco ! Il facilite la douche de bébé mais aussi celles des personnes âgées.
  6. Nos maisons sont de plus en plus connectées. Choisissez une domotique vous permettant de contrôler les différents équipements de votre maison depuis une tablette ou même à distance depuis un smartphone. Vous pourrez simuler votre présence pendant les vacances et créer des scénarios pour faciliter le quotidien dans votre maison neuve.
  7. Un dernier détail : la couleur de l’appareillage électrique. Faites en sorte que le coloris des interrupteurs et prises électriques ressorte pour faciliter le quotidien des personnes ayant des déficiences visuelles

Une maison qui évolue avec vous

Actuellement, vous êtes un jeune couple sans enfant qui souhaite faire construire sa maison neuve. Dans quelques années, peut-être aurez-vous un enfant ou plus ? Il se peut même que vous décidiez d’accueillir l’un de vos parents retraités ? En pensant bien le plan de votre maison dès le départ, celle-ci pourra évoluer en fonction de votre mode de vie.

  • Le télétravail se répand de plus en plus. Intégrez aux plans de votre maison une pièce polyvalente qui pourra servir tantôt d’espace de travail, tantôt de salle de jeu pour les enfants.

 

Découvrez comment aménager le palier de l’escalier en un espace polyvalent.

 

  • L’un de vos parents retraités se joindra à vous pour partager votre quotidien et s’occuper des petits-enfants. Pour le confort de tous, pensez à un espace comprenant une chambre avec une salle d’eau privative et une entrée indépendante. Cet espace pourra également servir pour un adolescent qui souhaite acquérir son indépendance, pour accueillir un étudiant en échange d’un loyer ou une aide à domicile pour passer une retraite sereine chez soi. Une façon de rendre sa maison conviviale et d’en faire un lieu de partage entre différentes générations.
  • Selon le PLU de votre commune et la disposition de la maison sur le terrain, vous pourrez agrandir la surface habitable pour créer une nouvelle chambre, un nouvel espace de travail … Votre maison grandit en même temps que votre famille !

 

📖 Téléchargez nos plans de maisons évolutives dans le temps

 

Bien vivre sa maison dans le temps

Vous l’aurez compris, bien penser le plan de sa maison pour qu’il corresponde à vos besoins nécessite de penser à plusieurs petits détails.

Dans une maison de plain-pied :

  • Vous pourrez agrandir votre maison en créant des extensions qui permettront de donner plus d’indépendance à vos enfants à l’adolescence ou d’accueillir un parent retraité.
  • Pour un confort de vivre au quotidien et quand ceci est possible, distinguez 2 coins nuits dans la maison pour assurer la tranquillité et l’intimité de chacun.

Dans une maison à étage :

  • Choisissez un escalier confortable, dans lequel chaque membre de la famille est à l’aise et pensez à éclairer les marches de ce dernier pour la sécurité de tous la nuit.
  • Gardez une chambre au rez-de-chaussée avec une salle d’eau pour anticiper les aléas de la vie (cheville foulée, handicap…) et pouvoir bien vieillir chez soi.
[Total : 4   Average: 4.8/5]