10 conseils pour isoler sa maison du bruit

Tags : Confort acoustique Par Quel Constructeur Choisir Publié le 17/06/2020 à 11:59, mis à jour le 24/08/2020 à 16:59

Pour plus d’un français sur deux (66% exactement*), le bruit est la pire des nuisances. Que ce soit celui de la rue, des voisins, de l’électroménager ou de la salle de bains, il est parfois très compliqué de trouver le calme et la sérénité dans son intérieur. Quel Constructeur Choisir vous livre ses conseils et astuces, pour redécouvrir un intérieur serein et un confort acoustique optimal.

*Source : Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie

Les nuisances sonores ont diverses sources d’émanation. Que ce soit au travers de parois, de fenêtres mal isolées, du sol, il est parfois compliqué d’en venir à bout. Mais attention ! A trop vouloir s’isoler du bruit en se calfeutrant, vous risqueriez d’empêcher le logement de « respirer », et donc de s’aérer correctement.

1.      Adaptez le système constructif de votre maison à son environnement

Vous avez acheté un terrain dans une zone reconnue bruyante (aéroport, voies ferrées, rue passante), votre constructeur saura vous guider sur la règlementation acoustique à respecter afin d’adapter le système constructif de votre maison. Les matériaux restent les mêmes mais sont épaissis pour une meilleure performance acoustique. De même que les menuiseries ou les entrées d’air qui sont spécifiquement adaptées pour préserver l’intérieur d’un environnement bruyant.

2.      Anticipez l’agencement architectural intérieur

L’idéal est de pouvoir situer les pièces dites techniques, celles que l’on utilise toute la journée (cellier , cuisine, buanderie, garage, wc, salle-de-bains), du côté le plus bruyant, côté rue par exemple. Et isoler les pièces de vie, de repos ou de travail à l’opposé.

Si la façade Sud est exposée face à la rue, des solutions sont alors proposées par le constructeur . Comme reculer votre maison en fond de parcelle si cela est possible.

3.      Déplacez vos meubles

Nous sommes tous différents quant au ressenti d’un volume sonore. Si toutefois, vous trouviez que le bruit de la douche mitoyenne à votre chambre est intolérable, il vous suffit de positionner la tête de lit sur le mur opposé, ou de placer une armoire contre le mur mitoyen.

Idem, évitez de coller son oreiller juste de l’autre côté de l’endroit où est installée la télévision.

Vous pouvez également inverser la destination d’une pièce, et prendre possession d’un bureau qui s’il est plus petit que votre chambre représente le prix de la tranquillité. Par ailleurs, de manière générale, préférez les meubles en bois, à ceux en métal qui absorbent moins les bruits.

Enfin sachez que nos partenaires constructeurs proposent systématiquement des cloisons phoniques  pour un confort acoustique optimal.

4.      Utilisez des tissus « lourds »

Pour limiter la résonance dans les pièces, il est conseillé d’utiliser des matériaux qui absorbent le bruit. Tapis au sol, tableaux aux murs, ou encore rideaux lourds aux fenêtres qui permettent de diminuer considérablement les nuisances sonores alentour.

Un grand tapis par exemple fait baisser de 10db la transmission sonore !

5.      Remplissez vos étagères de livres et objets décoratifs

Une bibliothèque remplie de livres confère non seulement une ambiance esthétique et chaleureuse à votre intérieur, mais se révèle un excellent isolant contre le bruit, tout en limitant sa propagation au reste de la maison. 

6.      Choisissez des équipements peu bruyants

Le niveau sonore des principaux appareils ménagers est visible sur leur étiquette énergie. Et bien souvent, plus les appareils sont économes en énergie, moins ils sont bruyants !

Combien de décibels font … ? :

  • Une conversation : 67db
  • Une télévision : 70db
  • Une voiture : 80db
  • Une tondeuse : 90db
  • Un avion : 140db

7.      Arrêtez les vibrations de votre lave-linge

En mode essorage, vous ressentez ses vibrations jusque sous vos pieds ? Placez un tapis de mousse sous l’appareil qui absorbera les trépidations de votre machine (10 euros en moyenne).

8.      Diminuez le bruit de votre chasse d’eau

Le réservoir qui se remplit vous tape sur les nerfs ? Ce bruit peut être atténué en réglant le débit de remplissage, ce qui en supprime le sifflement, ou en réglant le flotteur. Sachez cependant qu’il existe des robinetteries de chasse d’eau dites « acoustiques ».

9.      Modérez le son de vos instruments de musique et autres appareils hifi

Si vous souhaitez profiter de votre système hifi dernier cri et ultra puissant, pensez à poser vos enceintes sur des plots antivibratiles en matériau souple, qui limiteront les vibrations transmises au reste de la maison. Nos partenaires constructeurs proposent des systèmes intégrés d’enceintes directement dans les murs et plafonds  qui ont l’avantage de diffuser un son de très grande qualité sans les inconvénients d’un volume ingérable et l’encombrement des fils !

 

10.       Comportez-vous en bons voisins

Les bruits de perceuse, de tondeuse, ou encore la musique à fond, ce sont autant de désagréments sonores qui peuvent gêner le voisinage*. Il convient donc de pratiquer ces activités à des horaires acceptables. Pour cela, renseignez-vous auprès de votre mairie qui vous indiquera les consignes et règles à respecter. En outre, même si vous n’organisez pas de soirées tous les week-ends, cela ne vous donne pas le droit de faire fi des règles de bon voisinage. Le bon sens exige que l’on prévienne l’entourage, et de ne pas terminer trop tard.

*Article R623-2 du Code Pénal pour le tapage nocturne, articles R48-1 à 5 du Code de la Santé Publique pour les bruits de voisinage.

[Total : 1   Average: 5/5]