Confort acoustique : optimiser la répartition des pièces

Tags : Confort acoustique Par Quel Constructeur Choisir Publié le 15/11/2019 à 15:52, mis à jour le 13/12/2019 à 9:53

Le confort acoustique figure parmi les 3 préoccupations majeures des Français concernant le confort dans leur maison¹. Chez soi, on cherche du calme, de la tranquillité pour pouvoir se reposer et recharger les batteries. Au moment de dessiner les plans de votre future maison, vous devez penser au confort acoustique de cette dernière. Où positionner les pièces de vie et les pièces de jour ? Comment optimiser son plan ? Quel Constructeur Choisir vous en dit plus sur le plan de votre maison ou comment optimiser le confort acoustique.

 

Le bruit, facteur de stress et de problèmes de santé

D’après une étude réalisée par l’Observatoire de l’acoustique pour l’habitat ISPOS-PLACOPLATRE², 95% des Français souhaitent plus de calme chez eux et 85% déclarent être gênés par un bruit venant de leur propre logement. Un inconfort phonique qui peut entrainer stress et problèmes de santé : insomnies, maux de tête … Il est donc primordial de penser au confort acoustique dans sa maison au moment de concevoir les plans.

Où positionner les pièces de vie ?

Les pièces de vie sont :

  • La cuisine,
  • Le salon,
  • Et le séjour.

On les positionne de préférence côté rue pour qu’elles absorbent le bruit en provenance de la « voie bruyante ». Elles jouent alors le rôle de tampon acoustique.

Affaiblissement acoustique : Pour assurer le confort acoustique de votre maison, il est nécessaire de penser à l’isolation phonique des fenêtres. La pose des fenêtres doit être réalisée avec soin et doit assurer l’étanchéité entre le mur et le dormant sous peine de ne pas remplir son rôle d’isolant phonique. La nouvelle Réglementation Acoustique impose un affaiblissement acoustique minimum en façade de 30 dB.

Où positionner les pièces de nuit ?

En opposition aux pièces de vie, les pièces de nuit sont les chambres.

Dans la chambre on recherche le calme et la tranquillité pour pouvoir se concentrer plus facilement sur ses devoirs et bien dormir la nuit.

Sur le plan de sa maison, on positionne les chambres à l’arrière, à l’écart de l’agitation de la rue.

Dans une maison à étage, on distingue les pièces de vie au rez-de-chaussée des pièces de nuit à l’étage.

Isolation phonique : Pour réduire le bruit à l’intérieur de la maison on installe du placo phonique. Pour gagner en efficacité, elles sont installées en même temps que des portes à âme pleine dans les chambres. Attention aux normes en rigueur : le DTU impose un détalonnage de la porte qui doit être compris entre 1 et 1,5 cm pour assurer la circulation de l’air. Ce détalonnage peut abaisser la qualité du confort acoustique.

Des idées pour améliorer le confort acoustique

En ville, la façade avant peut être bruyante. Si c’est le cas de votre terrain, positionnez sur cette façade le garage, le cellier, la cuisine, la salle à manger, la salle de bains ou encore le dressing.

Vous pouvez également créer une cour fermée sur l’avant de la maison. Elle permet de positionner la maison légèrement en retrait de la rue pour s’isoler du bruit et avoir la possibilité d’ouvrir ses fenêtres tout en préservant son intimité.

Le bruit peut aussi provenir de l’intérieur de la maison. Dans une maison de plain-pied, on sépare l’espace repos de l’espace de vie par un dégagement.

D’autres idées pour renforcer le confort acoustique :

  • Si la suite parentale est à proximité directe du salon, on place le dressing en amont de la chambre pour un meilleur confort acoustique.
  • Entre les chambres, on positionne le dressing sur le mur mitoyen pour réduire le bruit d’une pièce à l’autre.

Avec une bonne organisation des pièces, l’utilisation de matériaux acoustiques performants se fait avec parcimonie. De façon générale, si on ne devait isoler qu’une pièce ce serait la pièce émettrice de bruit.

Des constructeurs de maison qui pensent à votre bien-être

Retrouvez la liste de nos constructeurs de maisons. Experts de la construction de maisons individuelles, ils proposent des plans variés, adaptés à tous les modes de vie et sont à votre écoute pour concevoir votre future maison.

En exclusivité pour Quel Constructeur Choisir, Claudia dessinatrice-conceptrice pour IGC, nous propose 2 plans de maison qui optimisent le confort acoustique :

Plan d’une maison à étage optimisé pour le confort acoustique

 

Plan d’une maison de plain-pied optimisé pour le confort acoustique

¹ Etude Harris Interactive pour IGC, Le Confort dans l’habitat, 2018.

² Mars 2010, échantillon de 1 000 personnes représentatives de la population.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]