L’architecture des maisons arcachonnaises

Tags : Façade de maison Par Quel Constructeur Choisir Publié le 05/05/2020 à 11:09, mis à jour le 12/06/2020 à 16:53

Nous avons tous en tête ces magnifiques villas de la ville d’hiver d’Arcachon si caractéristiques par leur architecture grandiose. Mais en connaissez-vous l’histoire ? Savez-vous aussi que nos constructeurs de maisons partenaires  en proposent, véritables bijoux, alliant tradition et modernité ? Quel Constructeur Choisir vous emmène à la découverte de ces joyaux architecturaux, qu’ils soient contemporains ou d’époque ! Suivez le guide !

 

Maison arcachonnaise – Un peu d’histoire …

Au 19ème siècle, Arcachon est déjà une ville balnéaire réputée, et fréquentée par la grande bourgeoisie européenne. Un engouement que les propriétaires de la Compagnie de chemin de fer reliant Bordeaux à la Teste de Buch – Emile et Isaac Pereire – décident d’exploiter.

Génies de l’immobilier, ils choisissent de construire sur les hauteurs de la ville un immense sanatorium qui ouvre ses portes en 1863, constitué de grands chalets de bois pouvant chacun accueillir toute une famille et leurs domestiques. La tuberculose est la maladie de ce siècle, et si les patients viennent déjà dans la ville d’été au bord de l’eau, ils n’ont pas souvent la place de s’y installer avec tout leur entourage. Désormais, avec la Ville d’hiver, ils n’ont plus ce souci.

À l’origine ce quartier est donc construit sur le modèle des villages suisses pour attirer les tuberculeux : des chalets, la dune qui évoque la montagne, et les pins des sapins !

Les bâtisses sont conçues suivant un plan hygiéniste : pas d’angles vifs, pas de moulures au plafond, pas de rideaux, et pour favoriser un maximum la guérison des malades, les rues se font volontairement sinueuses afin d’éviter les courants d’air, et des balcons se nichent à tous les étages de ces hautes bâtisses pour permettre de respirer le bon air marin du bassin.

Puis, à partir de 1920, les maisons à l’architecture de pierres et de briques, aux balcons de bois ouvragés, remplacent peu à peu les chalets, devenant des pensions de famille le plus souvent.

Photos : Pinterest

Avec la Grande Dépression de 1930, la clientèle habituelle, désargentée, déserte définitivement la région, sonnant le glas de l’âge d’or d’Arcachon et de sa ville d’hiver. Il faut alors attendre les 1970/1980 pour qu’elle retrouve peu à peu sa grandeur d’antan.

 

La maison arcachonnaise aujourd’hui…

Le « style arcachonnais » est composé d’emprunts architecturaux divers. Ses principales caractéristiques sont traditionnellement :

  • Villas asymétriques
  • Toitures à larges débords ornementées de lambrequins dentelés
  • Chaînes d’angles en briquettes rouge orangé,
  • Fermes et liens cintrés en bois avec contrefiche,
  • Hauts épis de faîtage sur la toiture

Aujourd’hui, les constructeurs, et notamment IGC , proposent des maisons qui reprennent la plupart de ces caractéristiques, symboles de la « maison arcachonnaise » type . Parfois en respectant, selon la volonté des clients, tous les codes, parfois en les allégeant, dans une version plus contemporaine.

 

Mais toujours en alliant harmonieusement la tradition à la modernité. Ces villas au charme certain, sont faciles à vivre et à entretenir. Par ailleurs, on y retrouve tout ce qui fait la qualité de nos partenaires constructeurs : les conforts thermique et acoustique, la qualité de l’air dans la maison, l’apport favorisé en lumière naturelle et la possibilité de bénéficier de tous les équipements domotiques.

Bref, opter pour la construction d’une maison arcachonnaise , c’est faire perdurer la tradition architecturale régionale, dans une bâtisse pleine de charme, raffinée, lumineuse et familiale, où les notes contemporaines s’associent naturellement à la tradition.

Vous avez un projet de construction d’une maison régionale ?Demandez un devis à nos constructeurs partenaires.

 

[Total : 2   Average: 4/5]