Remettre sa piscine en route en 10 étapes

Tags : piscines & maisons Par Quel Constructeur Choisir Publié le 24/04/2020 à 10:33, mis à jour le 27/04/2020 à 13:08

Même si les températures n’ont pas encore atteint celles d’un mois de juillet, il est grand temps de remettre en route sa piscine. Comme pour la mise en hivernage, il s’agit d’une manœuvre qui se fait en plusieurs étapes, que Quel Constructeur Choisir vous détaille en 10 points, pour vous assurer un été agréable et paisible.

Étape 1 : Quel est le moment idéal pour remettre sa piscine en route ?

Le point clé est la température de l’eau : 12° est idéal.

Si l’eau est plus chaude, pas de panique, tant que sa température ne dépasse pas les 15° !

Le meilleur moment pour relancer votre piscine intervient généralement après les périodes de grand froid et de gel, vers mars-avril. Plus vous attendrez, plus la chaleur permettra aux algues et aux bactéries de se développer, ce qui peut devenir vite coûteux en produits chimiques.

Étape 2 : Remettre de l’ordre dans les équipements de la piscine !

La bâche d’hivernage remisée, il vous faut alors enlever tous les éléments qui avaient été placés dans l’eau durant l’hiver (flotteurs, bouchons etc).

Et replacer l’ensemble des équipements qui avaient été stockés pour l’hiver (paniers à skimmers, buses de refoulement, filtre nettoyé…)

Crédit photo : Piscine Desjoyaux | Eaulibre

 

Le nettoyage de la bâche d’hivernage

Il faut idéalement être deux pour faciliter les différentes manipulations. Prenez garde à ne pas traîner votre bâche sur le sol, vous pourriez l’endommager.

L’eau claire est recommandée pour un nettoyage efficace, et pour parfaire le tout : balai raclette ou éponge non abrasive feront l’affaire.

Le nettoyage de la bâche à barres de sécurité (ou bâche 4 saisons)

Passez un coup de balai raclette tant que la bâche est encore tendue au-dessus du bassin. Nettoyez ensuite à l’eau claire.

Le nettoyage du volet immergé ou hors sol

Il s’agit du nettoyage le plus long : passez les lames, les unes après les autres au tuyau d’arrosage (surtout pas de nettoyeur haute pression qui fragiliserait le traitement du tablier), tout en enroulant le volet dans le sens de l’ouverture. De ce fait, l’écartement entre les lames sera le bon, et tous les interstices auront été débarrassés de leurs impuretés.

Étape 3 : Nettoyer les débris présents dans l’eau de la piscine

Même avec une bâche, les impuretés (feuilles, insectes etc) parviennent quand même à se glisser dans la piscine.

Ramassez tout ce qu’il est possible avec l’épuisette, et profitez-en pour nettoyer les abords du bassin (terrasse, margelles).

 

Étape 4 : Inspection de l’état du bassin et de ses équipements

Fissures sur les parois de la piscine, ou sur les margelles, plis suspects sur le liner : c’est le moment de faire des réparations si vous le pouvez, ou d’appeler votre pisciniste.

L’examen minutieux est très important lors de la remise en route, ne le négligez pas !

Étape 5 : Remise en route de la pompe de la piscine

  • Hivernage actif:  Cet hivernage consiste à laisser la filtration en marche de manière ralentie tout au long de la période hivernale. La remise en route est simple : il vous suffit seulement de réajuster le temps de filtration.
  • Hivernage passif: Cette méthode consiste à maintenir un niveau d’eau sous les skimmers, tuyauterie vidangée, arrêt de la filtration pendant la période hivernale. La remise en route est plus longue et plus délicate. La pompe va avoir besoin d’être dégrippée : un gros tournevis aidera à la faire tourner si elle bloque un peu. Remettez de l’eau jusqu’aux trois-quarts des skimmers. Ouvrez les vannes et occupez-vous du boîtier électronique de la pompe (mise sous tension et programmation d’un nouveau temps de filtration). Enfin, pensez à vérifier le manomètre du filtre.

Étape 6 : Faire un nettoyage approfondi du bassin

Utilisez un balai aspirateur manuel pour le fond car le robot aura tendance à mettre les salissures en suspension. Nous vous conseillons de positionner la vanne du filtre sur « égouts », avant de la remettre ensuite en position « filtration » pour éliminer les plus petites impuretés.

Crédit photo : Piscines IBIZA

Étape 7 : Nettoyer la démarcation de la ligne d’eau

C’est l’ultime zone à nettoyer !

L’eau étant restée longtemps sans mouvement, il se peut qu’une démarcation soit visible sur les parois.

Pour la faire disparaître, on utilise une éponge non abrasive et des produits spécifiques. Evitez absolument les produits ménagers qui risquent de détériorer le revêtement de la piscine et de salir l’eau.

Crédit photo : Piscines Waterair

Étape 8 : Traitement et analyse de l’eau de la piscine

Il s’agit désormais de contrôler :

  • le taux de PH,
  • le taux de stabilisant pour une piscine au chlore,
  • le TAC (alcalinité),
  • le TH (titre hydrotimétrique).

Procédez à l’ajustement si les résultats ne sont pas corrects.

Étape 9 : Désinfecter l’eau de sa piscine

En général après une longue période de stagnation, il est conseillé de procéder à un traitement de choc pour une désinfection totale de l’eau de votre piscine.

Pour faire ce traitement de choc, versez deux fois la dose habituelle de chlore, brome, ou oxygène actif liquide etc…

 

Étape 10 : Lancer la filtration continue de votre piscine

Afin de bien purifier l’eau, laissez votre filtration tourner entre 24h et 48h.

Ensuite, vous n’aurez plus qu’à … effectuer votre premier plongeon de la saison !

 

[Total : 1   Average: 4/5]