MENU Menu Quel constructeur choisir

Innover

Qualité d’air dans son logement : un enjeu majeur en matière de santé

  • Posté le 20 juin 2018
  • Vote(s) - 3
  • Moyenne :

Une étude commandée par IGC en mai dernier révèle que 93% des sondés considèrent que la qualité d’air dans leur logement est bonne, pourtant de récents tests réalisés par IGC en parallèle révèlent une autre réalité.

 

Les deux grandes sources de polluants présents dans la maison : les particules et les COV (composés organiques volatiles) surviennent au moment de l’aménagement, avec le ponçage des murs, la peinture et l’introduction des éléments décoratifs et de l’ameublement, éléments porteurs de colles, de laques.

 

Concernant le niveau de COV, les tests révèlent que les maisons, à la livraison, sont saines (avec un niveau de COV inférieur à 350 μg/m3), mais après une semaine de mise en situation, les échantillons d’air témoignent de l’explosion du niveau de COV.

=> Les solutions pour réguler le niveau de COV : équiper sa maison de plaques de plâtre dépolluantes / destructrices de COV ; équiper l’espace de ventilations efficaces ; utiliser des peintures dépolluantes ;

– Certaines « bonnes pratiques », ventiler le lit bébé quelques mois avant de s’en servir afin de supprimer le maximum de COV particulièrement nocifs pour un bébé.

 

Concernant le niveau de CO2 : il est régulièrement supérieur à 1200 ppm dans les pièces de jours (entre 1500 et 1700). Le taux est encore plus élevé dans les chambres en pleine nuit. Et les pièces sont vite dans le rouge lorsque l’on dépasse un nombre de 4 à 5 personnes.

 

Les solutions pour réduire le niveau de CO2 et assurer un air sain dans la maison : introduire une grille en bas de mur associée à une fenêtre de toit, créer « un effet cheminée » qui booste la ventilation naturelle ; et pourquoi pas demain positionner des VMC dans les chambres (et non plus seulement dans les pièces humides).

 

Dans le cadre de ses R&D, IGC a livré deux maisons prototypes de la maison RT2020 ; première maison COMEPOS d’Occitanie et première maison COMEPOS de Nouvelle-Aquitaine. Ces deux maisons, « COnstruction de Maison à Énergie POSitive », sont également des « Maisons Instrumentées » dans le but de livrer un retour d’expérience qui permettra de définir ce que sera en 2020 la maison « propre, saine, respectueuse de la planète et toujours confortable et agréable à vivre ».

 

En conclusion, les Français sont plutôt satisfaits de leur logement en matière de confort mais semblent souffrir d’une certaine méconnaissance quant à l’air qu’ils respirent dans leur maison. En outre, on est encore loin de la démocratisation de la maison connectée, la domotique ne constituant encore qu’un « gadget » pour la majorité. Pourtant cette dernière contribue voire optimise tous les aspects de confort dans le logement : aération, lumière, air, confort thermique etc. 

 

Quant aux habitants de l’Ile-de-France, l’étude révèle qu’ils sont les moins bien lotis en terme de confort dans leur logement vs les autres zones géographiques, ou en tout cas les moins satisfaits.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet article vous a plu ?
Vous avez un projet de construction dans le Sud-Ouest ?
Contactez nos experts pour recevoir une étude personnalisée et sans engagement !

Sites partenaires

 

logoIGCVillalogo-igc-boislogo-igclogochlogo-maq logo_essential_web