Nos idées et conseils pour une chambre d’enfant

Tags : chambre Par Quel Constructeur Choisir Publié le 16/09/2020 à 9:31, mis à jour le 25/09/2020 à 16:54

Décorer, aménager, penser la chambre de sa progéniture n’est pas forcément chose aisée. L’idéal étant de pouvoir allier le côté pratique à l’esthétisme, sans oublier la sécurité. Quel Constructeur Choisir vous propose un tour d’horizon de ce qu’il faut faire, et ne pas faire.

Le choix des couleurs pour une chambre d’enfant

Non, le rose n’est pas forcément l’apanage des filles et le bleu celui des garçons.

Sortez des clichés, et optez pour des couleurs davantage passe-partout, qui en plus ne vous obligeront pas à les changer dès lors que votre enfant sera devenu un adolescent.

Et pourquoi ne pas demander l’avis de votre enfant ? Après tout, il y passera le plus clair de son temps, autant que les tons des murs lui conviennent.

Néanmoins, toutes les couleurs ne sont pas bonnes à poser. Ainsi, les tons trop vifs risquent de l’exciter ou le perturber. Privilégiez davantage les teintes plus douces, pastels ou neutres.

Les rangements dans la chambre

Que celui ou celle qui ne s’est jamais écrié « Va ranger ta chambre ! » nous jette la première peluche !

Or pour qu’une chambre soit rangée, encore faut-il avoir pensé à y installer armoire, coffre, étagère etc.

Pour que votre enfant ne prenne pas comme une corvée ultime le rangement de sa chambre, optez pour des éléments ludiques et adaptés à sa taille. De fait, oubliez les armoires aux étages inaccessibles, ou les bibliothèques touchant le plafond.

La solution idéale reste encore les tiroirs sous le lit. Non seulement votre enfant y a facilement accès, mais surtout, ils n’empiètent pas sur la surface de la pièce. Ce qui signifie pour lui, davantage de place pour jouer (et mettre le bazar aussi, certes).

La sécurité de vos enfants dans la chambre à coucher

Votre enfant passe la majorité de son temps dans sa chambre, seul, c’est un fait. C’est pourquoi, vous devez impérativement sécuriser les lieux.

Pour cela, il vous faut privilégier des meubles sans angles acérés sur lesquels il pourrait se cogner (surtout s’ils sont à hauteur de tête), et pensez à disposer des tapis pour amortir une éventuelle chute.

Bien entendu même si vous trouvez que cette jolie lampe en verre est de plus bel effet sur la table de nuit, ou ce miroir posé à même le sol donne un style dingue à la pièce, on évite.

Les goûts et couleurs

La chambre de votre enfant est celle où, a priori, il va grandir et s’épanouir. Il est donc légitime de lui demander son avis.

L’objectif est qu’il s’y sente bien (et non qu’il la fuie, pour se retrouver dans vos pattes alors que vous êtes tranquillement installés sur le canapé du salon avec votre livre).

L’enfant doit s’identifier à sa chambre. Il s’agit de son espace. Impliquez le dans le choix de la déco, des meubles et des couleurs.

Une chambre d’enfant évolutive

Pensez loin !

Bien sûr que ce papier peint avec de petits animaux volants est craquant dans la chambre de votre enfant, évidemment que cette peinture à paillette rose ira tellement bien avec la tête de lit fée, mais votre enfant ne sera pas éternellement ce ravissant bambin, qui vous regarde avec des yeux plein d’amour.

Il va grandir. Et plus vite que vous ne l’imaginez. Alors à moins de vous sentir prêt à retapisser sa chambre et changer sa déco tous les ans, mieux vaut prévoir en amont.

Sol, mobilier et mur doivent rester neutres, dans des teintes passe-partout et intemporelles. En revanche, rien ne vous empêche de disposer des coussins, ou tableaux aux motifs enfantins ou de coller des stickers avions, dinosaures, fleurs ou fées sur les murs. L’avantage est que dès l’instant où votre enfant n’en voudra plus, il suffira de les décoller du mur. Et de racheter d’autres coussins.

L’aménagement des espaces dans une chambre d’enfant

A priori, l’idée n’est pas de jouer, dormir, et goûter sur son lit, même si avouons-le, nous l’avons tous fait étant petits.

Il est donc important de délimiter les différents espaces de la chambre :

  • un coin pour travailler,
  • un autre pour s’amuser,
  • et un dernier pour se reposer.

Sans limitation de l’espace, votre enfant risque de ne pas sentir à l’aise.

Recevez chaque mois nos conseils déco et inspirations pour votre maison en vous inscrivant à notre newsletter

[Total : 0   Average: 0/5]