Nos conseils pour remettre votre chauffage en route, en toute sécurité

Tags : Chauffage Par Quel Constructeur Choisir Publié le 13/10/2020 à 15:45, mis à jour le 20/10/2020 à 17:07

L’automne est bien installé, l’hiver pointe son nez, et déjà bon nombre d’entre nous s’apprêtent à remettre en route leur système de chauffage, si ce n’est déjà fait. Une opération annuelle qu’il faut prendre le temps de réaliser, car sans préparatifs, elle peut s’avérer dangereuse pour notre santé. Quel Constructeur Choisir vous explique la démarche à suivre et vous donne des conseils pour remettre son système de chauffage en route.

Nos conseils pour bien remettre son chauffage en route

C’est parce qu’ils sont restés éteints au moins 6 mois, que nos radiateurs, chaudière, cheminée, et autres convecteurs électriques ont besoin d’une attention particulière. Mal installée, mal entretenue, mal raccordée, une installation de chauffage peut vite s’avérer dangereuse pour les occupants de l’habitation.

Pour rappel, avec une centaine de décès en moyenne par an, le monoxyde de carbone (CO) est la première cause de mortalité par intoxication accidentelle en France. En effet incolore, inodore et sans saveur, le monoxyde de carbone est difficile à repérer.

Tous les appareils de chauffage et de production d’eau chaude à combustion, quelle que soit l’énergie de fonctionnement sont ainsi concernés :

  • fuel,
  • gaz naturel,
  • bois,
  • charbon,
  • butane,
  • pétrole
  • ou essence.

Quel Constructeur Choisir vous rappelle que les détecteurs autonomes avertisseurs de fumée sont obligatoires dans tous les logements depuis mars 2015 , et que les détecteurs de monoxyde de carbone, s’ils ne le sont pas encore, sont fortement conseillés.

Redémarrage de la chaudière (gaz ou fioul)

Il est obligatoire de faire vérifier votre chaudière une fois par an (prévoir deux interventions est idéal pour encore plus de sécurité, en début et en fin de période hivernale par exemple), et évidemment auprès d’un professionnel.

Généralement, il suffit de souscrire un contrat d’entretien et de maintenance auprès d’une société qualifiée. L’expert vérifiera l’étanchéité des conduits de fumée, l’état du brûleur et surtout celui de l’appareil dans son ensemble.

Remettre en route sa pompe à chaleur

Concernant les pompes à chaleur aérothermiques (les PAC), type air/air ou air/eau, l’entretien ne peut être réalisé, comme pour les chaudières à gaz, que par un professionnel qualifié.

Mais que cela ne vous empêche pas de dépoussiérer l’unité extérieure, de retirer tout ce qui pourrait faire obstruction, et nettoyer à l’eau les filtres des unités intérieures pour garantir la qualité de l’air dans votre maison .

Conseil : vérifier la ventilation

Pour pénétrer la chaudière, l’air doit circuler correctement, ce qui permet ensuite la combustion du brûleur à gaz atmosphérique. Il vous faut donc prendre soin de nettoyer poussière et graisse pouvant obstruer la ventilation, surtout avant la remise en route de la chaudière.

Entretien des cheminées, poêles et inserts

En faisant ramoner votre cheminée au moins une fois par an, vous éviterez toute potentielle intoxication par les fumées et au monoxyde de carbone. Sachez que même si vous n’utilisez pas votre appareil, l’entretien est obligatoire !

Adressez-vous à un professionnel qui après son intervention doit vous remettre un certificat de ramonage précisant la vacuité du conduit sur toute sa longueur. En cas de problème, c’est ce document qui vous permettra de bénéficier de la couverture de l’assurance…

Allumage des radiateurs à eau chaude

Il est indispensable de purger vos radiateurs qu’ils soient en fonte, en aluminium ou en acier, avant la remise en route de votre chauffage. En effet, en purgeant, vous expulsez l’air du circuit qui n’est censé contenir que de l’eau, et évitez ainsi des dysfonctionnements, tels que bruit de tuyauterie, ou pire : radiateurs restant froids en partie haute par exemple.

En règle générale, le purgeur se situe en haut du radiateur à l’opposé du robinet thermostatique.

Placez des serviettes et un seau sous le purgeur pour protéger votre sol et ouvrez le purgeur avec une clé ou en tournant le volant. L’air va commencer à sortir avec de l’eau en émettant un sifflement, laissez couler jusqu’à ce que l’eau s’écoule sans bulles. Quand l’écoulement est fluide, vous pouvez fermer le robinet de vidange, cela signifie que tout l’air a été évacué. Réalisez cette opération avec tous vos radiateurs, pièce par pièce.

Mise en route des radiateurs électriques

Contrairement aux appareils à gaz ou autre combustible, les convecteurs électriques nécessitent moins d’entretien. Il vous faut juste penser à les dépoussiérer avant la mise en route afin d’éviter les odeurs de brûlé, et permettre une diffusion homogène de la chaleur.

Bien entendu, n’utilisez ni eau ni savon pour l’opération ! Un chiffon légèrement humide suffit amplement. Enfin, pour une sécurité optimale, il est conseillé de faire vérifier vos appareils électriques environ tous les cinq ans.

Retrouvez toutes nos actualités en vous
abonnant à la newsletter Quel Constructeur Choisir.

[Total : 0   Average: 0/5]