L’architecture des maisons basques

Tags : Façade de maison Par Quel Constructeur Choisir Publié le 24/04/2020 à 10:52, mis à jour le 27/04/2020 à 11:23

Le pays basque… son surf, ses spécialités culinaires, ses fêtes de Bayonne, mais aussi ses maisons, véritables joyaux de la région ! Une tradition architecturale qui a su évoluer au fil des siècles, et s’adapter à nos modes de vie actuels, nos besoins, et nos envies. Quel Constructeur Choisir revient sur son histoire et vous emmène à la découverte des maisons basques édifiées par nos partenaires constructeurs.

L’histoire de la maison basque

C’est à partir du XVIème siècle que se dessine le profil de la maison basque contemporaine . Sous le toit à deux battants apparaissent des balcons, qui servaient à l’origine à faire sécher le maïs. La façade de la maison est alors tournée vers l’est, les trois autres murs étant aveugles, pour se protéger des vents venus de l’océan. À l’époque, le rez-de-chaussée est réservé au bétail et à la cuisine tandis que les chambres se trouvent à l’étage.

Si l’on en croit la légende, ce serait le succès du livre de Pierre Lotti « Ramuntcho » paru au début du XXème siècle, qui aurait suscité de l’engouement pour ce type architectural. Dès lors, on l’adapte en milieu urbain. La fonction première agricole est abandonnée, les maisons basques  deviennent cossues. De plus grandes ouvertures en façade apparaissent, mais s’il est une caractéristique qui subsiste, c’est l’enduit à la chaux, très blanc sur les murs extérieurs, et le quadrillage (ou colombage) en bois rouge.

 

LE SAVIEZ-VOUS?
Le rouge, couleur emblématique des colombages des maisons basques, tire son origine du sang de bœuf qu’on appliquait à l’époque sur le bois pour le protéger des insectes.

Maison basque –IGC Construction

 

Les caractéristiques d’une maison basque traditionnelle

  • Une façade habillée d’un enduit blanc lisse
  • Des colombages de couleur rouge, dites « cœur de bœuf »
  • Des chaînes d’angles en pierre permettant de souligner les angles
  • Des corbelets (éléments saillants du mur, soutenant une poutre ou une corniche)
  • Un large avant-toit traditionnel, soutenu par des pannes chantournées posées sur des consoles et jambes de force en bois chevillé
  • Des ouvertures plus hautes que larges, encadrées de volets en bois

Maison basque – IGC Construction

La maison basque aujourd’hui

De l’habitat rural du XVIIIème et XIXème siècle, il ne reste plus que l’enveloppe extérieure, qui continue de créer l’engouement. Si le rouge des colombages peut désormais laisser la place à du vert, du bleu ou du gris, il n’est cependant pas envisageable de faire ce que l’on veut.

« Tout dépend du PLU de chaque commune. Dans certains villages il est tout simplement impossible d’imaginer des colombages autre que rouges, ou des baies vitrées dans la cuisine ou le salon. Alors qu’ailleurs, nous avons une plus grande marge de manœuvre » explique Martine Gibas, Responsable d’agence IGC au Pays Basque .

Ils sont pourtant nombreux à être très accrochés aux codes traditionnels purs de l’architecture basque :

Construction Maison Aquitaine 

 

« Certains clients ne se contentent pas de la typologie classique qui définit d’emblée une maison basque. Ils nous demandent de rajouter des corbelets, des colombages, et encore plus de pierres d’angles » précise Martine Gibas.

 

Construction Maison Aquitaine

 

D’autres au contraire souhaitent une maison basque qui répondrait davantage aux codes de la contemporanéité : « Il s’agit souvent de clients plus jeunes. Ceux-là demandent de grandes ouvertures par exemple. Si le PLU ne l’autorise pas, il n’y a pas d’autres choix que de se plier au respect stricto-sensu de la tradition. Mais il est parfois possible de s’adapter un peu. Par exemple proposer des fenêtres de 0.80×1.55 m en un vantaux qui se ferment avec un seul volet bois coulissant. On donne alors à la façade un aspect plus contemporain.

 

Maisons basques contemporaines – IGC Construction

 

Enfin, il est des maisons basques dont on revisite totalement le style architectural, en leur offrant un style plus épuré. Certaines bénéficient même de larges baies vitrées, mais souvent elles donnent sur la façade côté jardin, pour ne pas choquer les puristes côté rue ! » conclut la responsable d’agence.

[Total : 3   Average: 4.3/5]